DEFCON

Le système d’alerte DEFCON est un organisme de renseignement privé qui a surveillé et évalué les menaces nucléaires contre les États-Unis par des entités nationales depuis plus de 33 ans. Il n’est affilié à aucune agence gouvernementale et ne représente pas le statut d’alerte d’une branche militaire.

(mise a jour de l’image automatique) 

DEFCOM est une contraction des termes américains DEFense et CONdition, désignant le niveau d’alerte militaire des forces armées des États-Unis depuis novembre 1959.

Il existe sept niveaux d’alerte, ALERT CONdition ou LERTCON. Cinq d’entre eux correspondent à DEFCON, soit :

DEFCON 5 : Préparation normale en temps de paix

DEFCON 4 : Préparation normale, mais renseignements accrus et mesures de sécurité renforcées

DEFCON 3 : Accroissement de la préparation des forces au-dessus de la préparation normale

DEFCON 2 : Accroissement supplémentaire dans la préparation des forces, mais inférieure à la préparation maximale

DEFCON 1 : Préparation maximale des forces (état de guerre). Ce niveau est prévu pour une attaque imminente ou prévue de l’armée américaine ou du territoire américain par une armée étrangère. Ce niveau d’alerte n’a jamais été atteint.

Les deux autres sont des EMERGency  CONdition (EMERGCON), correspondent à une attaque par missile balistique intercontinental :

DEFENSE EMERGENCY : attaque majeure contre des forces américaines outre-mer ou des forces alliées.

AIR DEFENSE EMERGENCY : attaque contre le territoire des États-Unis, le Canada ou le Groenlanden cours ou imminente.

Dans le cas d’un EMERGCON, toutes les forces passent automatiquement en DEFCON 1.

Le public doit faire ses propres évaluations et ne pas compter sur le système d’alerte DEFCON pour toute planification stratégique. En tout temps, les citoyens sont priés d’apprendre quelles mesures prendre en cas d’attaque nucléaire.

Si cela avait été une attaque réelle, le système d’alerte DEFCON donnera des lectures de rayonnement pour les zones qui lui sont signalées. Vos lectures varieront. Les sources d’informations officielles auront des lectures de radiation pour votre région.

Pour des mises à jour immédiates, rendez-vous sur www.defconwarningsystem.com . Des mises à jour supplémentaires seront effectuées selon la situation, avec des mises à jour plus fréquentes à des niveaux d’alerte plus élevés.

Ceci conclut cette diffusion du système d’alerte DEFCON.

 

Historique:

le DEFCON 2 n’a été atteint qu’une seule fois pendant la crise des missiles de Cuba. Seul le Strategic Air Command (SAC) y fut placé le , les autres forces restant en DEFCON 3. Le SAC ne revint en état DEFCON 3 que le .

Le DEFCON 3 fut adopté le  à la suite du déclenchement, le 6 octobre, de la guerre du Kippour, dans la crainte d’une intervention soviétique. Le dernier commandement à le quitter fut la 6e flotte en Méditerranée, le 17 novembre. Le Strategic Air Command, par contre, passa la majorité de la guerre froide, en DEFCON 4, voire 3.

Plus récemment, le DEFCON 3 a été adopté lors des attentats du 11 septembre 2001.

Site DEFCON: http://defconwarningsystem.com